Devenir moine

Témoignage premier engagement

Première profession monastique de frère Estephan


Mon chemin vers Orval a été long et parsemé de diverses découvertes.

C’est au Liban que j’ai entendu l’appel du Seigneur en répondant à l’invitation de plusieurs amis qui m’ont fait découvrir la richesse d’une vie consacrée à Dieu dans l’ancien monastère Saint-Sauveur.  Aujourd’hui, je vis sereinement mon identité multiple. Du Liban, j’ai gardé le goût de la relation et du partage spontané vécu en communauté. Orval m’a ouvert l’esprit à plus de discernement en m’offrant une formation intellectuelle solide. Pour le moment je commence à vivre la synthèse harmonieuse de ces deux approches.

Je découvre petit à petit, grâce à la bienveillance de mon Père Abbé et à la présence de la communauté, une grande liberté intérieure qui me pacifie et qui m’ouvre le cœur à la rencontre de Dieu. Par ailleurs, le cadre d’Orval favorise grandement ma recherche d’équilibre dans le contact avec la nature et le silence qui me parle beaucoup de Dieu au fond du cœur.

Je suis heureux d’avoir fait ma profession simple le lendemain de Pâques après avoir vécu la Semaine Sainte en union avec l’extraordinaire sacrifice de Jésus. C’est pour moi une petite résurrection qui m’a permis de réaliser le bilan de ma vie et de découvrir en moi un homme nouveau.Comme texte de référence, j’ai choisi le chapitre 53 de Saint Benoît qui affirme que tous les hôtes qui arrivent seront reçus comme le Christ. Un accueil chaleureux donne de la confiance et ouvre le cœur au partage et à la proximité de Dieu.  Enfin, j’ai beaucoup de reconnaissance à Dieu pour tout ce qu’il a fait pour moi, et je remercie ma communauté et les amis d’Orval qui ont partagé avec moi la joie de cette grâce.

∧ top