Orval Jeunes en Prière OJP

Témoignage d'un participant


Depuis quelques années, j’habite en ville, même si les gens sont plus lent que leur réputation. Tout le monde court et on prend vite le pas ! Après mon arrivée ici à Namur, j’ai perdu de vue un ami. Plus le temps de passer un moment avec, puis pas vraiment de lieu non plus. Et même, si par chance je le rencontre, je ne lui prête pas vraiment attention.

Puis un jour, je me rends compte que cet ami me manque, mais me manque vraiment, à avoir un vide dans mon cœur. Je prie Dieu pour qu’il m’arrange cette histoire. Et un jour, quelqu’un me dit : « Tu sais ton ami, il sera à Orval ». Je me dis SUPER COOL !!! Et tant qu’on y est, pourquoi pas aller apprendre à prier avec d’autre jeunes au OJP ? (même si je prie déjà !).

Arrivé à Orval, je rencontre mon ami, quel bonheur, MERCI Seigneur !!! Mais le hic, c’est que cela me fait très peur de me retrouver seul avec. Cela fait tellement longtemps... J’essaye de ne pas trop lui prêter attention, je vais à gauche, à droite, papoter avec les autres jeunes. Mais, pas toujours évident de passer à côté de lui sans s’arrêter… surtout à Orval…

Deux mois sont passé après les OJP, on est redevenu ami, ce n’est pas encore évident de prendre du temps pour le rencontrer, surtout en ville… mais sa présence… quel bonheur !

Mon ami, il est de moins en moins présent, cela me chagrine. Quand je trouve un lieu pour le rencontrer comme à Orval, j’y cours.

Merci Seigneur de m’avoir fait redécouvrir mon ami le SILENCE.

Emmanuel

∧ top